Actualités

Green Yellow

GuarantCo fournit à GreenYellow une garantie partielle de crédit de 36,9 milliards d’ariarys (env. 9,3 millions de dollars US) pour appuyer le financement d’une centrale solaire opérationnelle et accélérer les investissements dans les nouveaux projets d’énergie verte à Madagascar.

  • Première transaction de GuarantCo à Madagascar (pays de catégorie 1 selon le CAD de l’OCDE)
  • Accès abordable à l’électricité et accélération de nouveaux projets solaires pour aider Madagascar à atteindre un mix énergétique alimenté à 80 % par les énergies renouvelables d’ici 2030
  • Co-garantie de 14,8 milliards d’ariarys (env. 3,8 millions de dollars US) fournie par l’African Guarantee Fund.

GuarantCo, société membre du Private Infrastructure Development Group (PIDG), a fourni une garantie de 36,9 milliards d’ariarys (environ 9,3 millions de dollars US) à GreenYellow, une société détenue par GreenYellow SAS et Axian Energy.

La garantie vise à appuyer les banques locales dans le financement de l’installation solaire d’Ambatolampy. Développée par Green Yellow, cette centrale opérationnelle de 20 MW était la première installation solaire à Madagascar. Ce rehaussement de crédit donnera également à GreenYellow les moyens d’accélérer les investissements dans des projets uniques en leur genre. Le gouvernement malgache serait alors en bonne voie pour réaliser son objectif d’atteindre un mix énergétique alimenté à 80 % par les énergies renouvelables d’ici 2030 et d’améliorer la sécurité énergétique du pays. L’African Guarantee fund, tirant parti d’un mécanisme de garantie sur portefeuille de 50 millions de dollars US octroyé par GuarantCo en 2016, a fourni une co-garantie de 14,8 milliards d’ariarys (environ 3,8 millions de dollars US).

La garantie de GuarantCo favorisera l’accès des ménages et des entreprises à une énergie verte, permettra la création d’emplois locaux et stimulera le développement économique à plus grande échelle. Grâce à sa capacité d’atténuer les risques et de réduire les coûts de financement, GuarantCo a joué un rôle actif dans l’élaboration de la transaction et a permis d’attirer des capitaux locaux supplémentaires rendus disponibles par BFV Société Générale Madagascar, Banque Malgache de l’Océan Indien et Banque Nationale d’Investissement Madagascar.

Le mazout lourd et le diesel constituent la majorité du mix énergétique actuel de Madagascar. L’entreprise gouvernementale de service public à intégration verticale qui exploite la plupart des lignes de transmission du pays doit faire appel au secteur privé pour remédier à un manque chronique d’électricité. Les développeurs privés comme GreenYellow et Axian Energy permettront non seulement d’améliorer l’accès aux énergies renouvelables à Madagascar, mais aussi de renforcer la stabilité de l’approvisionnement énergétique du pays. Ce dernier devrait ainsi pouvoir avancer vers la réalisation du septième objectif de développement durable des Nations Unies (une énergie abordable et propre).

Lasitha Perera, CEO at GuarantCodéclare « La participation de GuarantCo contribuera à la réduction des coûts de financement, ce qui devrait stimuler l’engagement du secteur privé dans les énergies renouvelables à Madagascar. Elle favorisera également la création d’un environnement propice au financement privé, national et en monnaie locale et soutiendra le développement de projets. Cette transaction a motivé trois banques privées à investir dans une centrale solaire et joue un rôle majeur dans le renforcement des capacités de ces banques locales à financer des projets de ce genre, ce qui est essentiel au développement de projets futurs à Madagascar »,

Otmane Hajji, PDG de GreenYellow, ajoute, « Grâce à cette transaction et ce nouveau partenariat, GreenYellow renforce sa présence à Madagascar et dans l’océan Indien, où nous sommes déjà le premier producteur d’énergie propre. Le refinancement de la centrale électrique d’Ambatolampy permettra à GreenYellow et Axian d’aller encore plus loin et financer le développement de futurs projets d’énergie renouvelable à Madagascar ».

Jules Ngankam, PDG de l’African Guarantee Fund, conclut, « Les énergies renouvelables figurent parmi les secteurs d’investissement prioritaires pour l’AGF. Nous sommes ravis de co-garantir cette centrale électrique avec GuarantCo et contribuer à la réalisation d’un mix énergétique composé d’énergies renouvelables à Madagascar. Grâce à ce partenariat, nous serons en mesure d’accroître notre mandat à Madagascar, où nous avons jusqu’à présent débloqué 21 millions de dollars US pour le financement de petites et moyennes entreprises et créé plus de 1 000 emplois ».

Green Yellow

Note aux rédacteurs

Madagascar figure sur la liste des pays de catégorie 1 du Comité d’assistance au développement (CAD1) de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) en tant que pays défini par les Nations Unies comme l’un des moins avancés (PMA) au monde. Madagascar abrite l’une des zones les plus prioritaires au monde en matière de conservation de la biodiversité. On y trouve en effet une richesse exceptionnelle d’espèces végétales et animales, dont un grand nombre d’espèces endémiques. Malheureusement, ses ressources écologiques, culturelles et économiques sont confrontées à des menaces de grande ampleur.

À propos de GuarantCo

GuarantCo mobilise des investissements du secteur privé en devises locales destinés à financer des projets d’infrastructure et soutient le développement de marchés financiers dans les pays à plus faibles revenus à travers l’Afrique et l’Asie. GuarantCo est une société membre du Private Infrastructure Development Group (PIDG) et est financé par les gouvernements du Royaume-Uni, de la Suisse, de l’Australie et de la Suède par le biais du PIDG, et par le gouvernement des Pays-Bas par l’intermédiaire de la FMO et du PIDG. GuarantCo est notée AA- par Fitch et A1 par Moody’s. Les activités de GuarantCo sont gérées par GuarantCo Management Company, une société de Cardano Development. www.guarantco.com

À propos du PIDG

Le rôle du PIDG, en tant qu’organisation de financement et de développement de projets d’infrastructure innovants, est d’encourager et mobiliser des investissements privés dans des infrastructures pionnières des marchés frontière en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud et du Sud-Est, afin de favoriser le développement économique et de lutter contre la pauvreté. Le PIDG réalise ses ambitions dans le respect de ses valeurs d’opportunité, de responsabilité, de sécurité, d’intégrité et d’efficacité. Depuis 2002, le PIDG a soutenu 157 projets d’infrastructure jusqu’à leur bouclage financier et a fourni à 209 millions de personnes l’accès à des infrastructures de qualité. Le PIDG est financé par six gouvernements (le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Suisse, l’Australie, la Suède, l’Allemagne) et la Société financière internationale. www.pidg.org

À propos de GreenYellow

En 13 ans, GreenYellow est devenu un acteur majeur du secteur de l’énergie en France et à l’étranger, ainsi qu’un véritable allié pour les entreprises et les autorités locales. Experte en production photovoltaïque, solutions d’efficience énergétique et services énergétiques, GreenYellow offre à ses clients une plateforme transversale de solutions qui couvre l’ensemble de la chaîne de valeur énergétique. Elle peut ainsi les accompagner dans une transformation énergétique réaliste et engagée. L’entreprise dispose aujourd’hui de plus de 250 MWc de puissance installée et gère plus de 2 500 contrats de performance énergétique à travers le monde.

www.fr.greenyellow.com

À propos de l’African Guarantee Fund

L’African Guarantee Fund est une institution financière non bancaire dont l’objectif est de promouvoir le développement économique, d’accroître l’emploi et de réduire la pauvreté en Afrique. À cette fin, elle fournit aux institutions financières des produits de garantie et une aide au développement des capacités spécifiquement destinés à soutenir les PME du continent. L’AGF a été fondée par le gouvernement du Danemark et l’Agence danoise pour le développement international (DANIDA), le gouvernement espagnol et l’Agence espagnole pour la coopération internationale au développement (AECID) et la Banque africaine de développement (BAD). Parmi ses autres actionnaires, l’institution compte également l’Agence Française de Développement (AFD), le Fonds nordique de développement (NDF), l’institution danoise de financement du développement (IFU) et la banque allemande de développement KfW (KfW). L’AGF est notée AA- par Fitch.
www.africanguaranteefund.com

Contact à GuarantCo

Marjolein van Kampen
Directrice de la communication
M: +44 (0)738 8857097
E: marjolein.vankampen@guarantco.com

Contact au PIDG

Cecille Sorhus
Responsable de la communication
M: +44 (0)7917 302724
E: cecille.sorhus@pidg.org