Loading...

Actualités

GuarantCo apporte son soutien à Technaf Solartech Energy en garantissant une solution de financement s’élevant à 13,5 millions de dollars US. D’une teneur de 15 ans et libellé en deux devises, cet investissement vient soutenir la toute première centrale solaire à production industrielle et reliée au réseau national au Bangladesh.

Ouvrir la voie pour une meilleure intégration des énergies renouvelables dans le mix énergétique du Bangladesh et contribuer à alimenter le réseau électrique national d’une électricité plus propre.

GuarantCo a émis une garantie destinée à appuyer une solution de financement libellée en deux devises, d’une teneur de 15 ans et d’une valeur de 13,5 millions de dollars US accordée au projet Technaf Solartech Energy Limited (TSEL). Développé par le promoteur Bangladeshi Joules Power Limited, ce projet représente la première, et à l’heure actuelle unique, centrale solaire opérationnelle à production industrielle au Bangladesh.

La garantie sera partagée entre les deux tranches de la dette émise par Standard Chartered (SC), la première en dollars US et la seconde en taka (BDT).

GuarantCo, société du Private Infrastructure Development Group (PIDG), a fourni une structure novatrice en combinant une garantie de crédit à une garantie sur les extensions de liquidités, atténuant ainsi pour SC tant les risques de défaillance que les risques d’illiquidité. La garantie sur les extensions de liquidités permet à TSEL de bénéficier d’un emprunt d’une teneur de 15 ans tout en donnant la possibilité à SC de se retirer de la transaction après 8 ans (la teneur maximum typique pour les projets d’infrastructure au Bangladesh) si des problèmes de liquidité venaient à se poser. En l’absence d’un nouveau bailleur pour prendre la place de SC, GuarantCo assumerait le risque de refinancement tandis que TSEL continuerait de bénéficier de l’intégralité de la teneur de 15 ans. Cette structure innovante permet à des projets d’infrastructure à long terme, à l’instar de TSEL, d’obtenir des financements efficaces en devises fortes comme en devises locales, et constitue un précédent majeur pour le marché au Bangladesh.

La centrale solaire, située à Teknaf, dans le district de Cox’s Bazar au Bangladesh, dispose d’une capacité installée de 28 MWdc/20 MWac. Le rendement annuel escompté est de 43 000 MWh et durant les périodes de production maximale, la centrale devrait satisfaire jusqu’à 80 % de la demande actuelle en électricité dans la région de Teknaf tout entière.

GuarantCo a également obtenu une subvention de 107 000 dollars US de la part de la Technical Assistance Facility (TAF), autre société du PIDG, pour le financement et la réalisation des audits préalables en matière de technologie, d’hygiène, sécurité et environnement (HSE) et sur le plan social. L’évaluation HSE alignera le projet sur les normes de performance établies par la Société financière internationale (SFI), et non seulement illustrera les exigences essentielles de telles normes pour les autres promoteurs du secteur, mais servira également de référence pour les projets futurs au Bangladesh. L’engagement fondamental du PIDG à l’égard de l’HSE signifie qu’une culture solide de gouvernance HSE est appliquée à toutes ses opérations.

Le projet aura un impact transformationnel conséquent au Bangladesh, puisqu’il ouvrira la voie à une meilleure intégration des énergies renouvelables dans le mix énergétique du pays. Près de 136 500 personnes profiteront d’une meilleure qualité du service : environ 170 personnes ont été employées pour la phase de construction et 70 autres sont à ce jour employées pour la durée de la phase opérationnelle.

Cette structure de financement pionnière établie par GuarantCo a valu à TSEL de remporter le prix Finance Asia du « Meilleur contrat au Bangladesh en 2018 ».

Lasitha Perera, PDG de GuarantCo, a déclaré : « Nous sommes fiers d’avoir conclu ce financement historique pour soutenir la toute première centrale solaire connectée au réseau du Bangladesh et de contribuer au développement économique du pays en satisfaisant sa demande énergétique croissante. Ce projet aura un impact majeur sur la transition énergétique du pays dont l’objectif est de voir les énergies renouvelables occuper une place de plus en plus importante dans le mix énergétique. Notre solution de financement est innovante dans le sens où en structurant la transaction de façon à la rendre financièrement viable, en atténuant les risques organisationnels et en structurant l’opération dans le respect des normes internationales, nous donnons la possibilité aux promoteurs de motiver les bailleurs internationaux à investir dans les projets futurs. Nous avons également prolongé la teneur de 8 à 15 ans, ce qui est indispensable pour mener le projet à bien et qui, à long terme, permettra aux banques locales de se sentir plus disposées à offrir des teneurs plus longues pour les projets d’infrastructure. »

Nuher Latif Khan, Directeur général de Technaf Solartech Energy et un des directeurs siégeant à la Chambre du commerce et de l’industrie de Dacca (DCCI), a ajouté : « Nous sommes ravis d’avoir conclu avec succès cette transaction historique et inédite avec GuarantCo pour appuyer notre toute première, et à ce jour unique, projet solaire opérationnel de 28 MW et relié au réseau au Bangladesh. Le financement et la clôture réussie de ce projet s’inscrit dans la vision de notre Honorable Premier ministre qui est de donner au Bangladesh une indépendance énergétique et veiller à un « assainissement » graduel du mix énergétique où les énergies renouvelables fourniront au réseau national au moins 10 % de l’électricité. La dépendance accrue aux sources d’énergies renouvelables telles que l’énergie solaire n’est pas seulement bénéfique à l’environnement, mais permet de réduire le poids qui pèse sur les réserves de devises étrangères du Bangladesh qui sont utilisées pour importer des combustibles fossiles coûteux. Nous souhaitons remercier GuarantCo pour leur soutien indéfectible dans la structuration et la mise en place de la transaction, dès le départ, et nous nous réjouissons de continuer notre collaboration et de renforcer notre partenariat pour de nombreuses années à venir. »

Centrale solaire de Technaf – avant (au début de la participation de GuarantCo) et une fois la construction achevée.

Notes aux rédacteurs

À propos de GuarantCo

GuarantCo mobilise des investissements du secteur privé en devises locales destinés à financer des projets d’infrastructure et soutient le développement de marchés financiers dans les pays à plus faible revenu à travers l’Afrique et l’Asie. GuarantCo est une société membre du Private Infrastructure Development Group (PIDG) et est financé par les gouvernements du Royaume-Uni, de la Suisse, de l’Australie et de la Suède par le biais du PIDG, et par le gouvernement des Pays-Bas par l’intermédiaire de la FMO et du PIDG. GuarantCo est notée AA- par Fitch et A1 par Moody’s. www.guarantco.com

À propos du PIDG

Le rôle du Private Infrastructure Development Group (PIDG), une organisation de financement et de développement de projets d’infrastructure innovants, est d’encourager et mobiliser des investissements privés dans des infrastructures pionnières des marchés frontière en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud et du Sud-Est, afin de favoriser le développement économique et de lutter contre la pauvreté. Le PIDG réalise ses ambitions dans le respect de ses valeurs d’opportunité, de responsabilité, de sécurité, d’intégrité et d’efficacité. Depuis 2002, le PIDG a soutenu 170 projets d’infrastructure jusqu’à leur clôture financière et a fourni à 231 millions de personnes l’accès à des infrastructures neuves ou améliorées. Le PIDG est financé par six gouvernements (le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Suisse, l’Australie, la Suède, l’Allemagne) et la SFI. www.pidg.org

Contact for GuarantCo

Marjolein van Kampen-Brooks
Directrice de la communication
M: +44 738 8857097
E: marjolein.kampen-brooks@guarantco.com

Contact for PIDG

Renu Sabherwal
Responsable des communications
M: +44 (0) 7739 749 034
E: renu.sabherwal@pidg.org