Actualités

InfraZamin Pakistan

InfraZamin Pakistan reçoit de GuarantCo une facilité en capital conditionnel de 8,25 milliards PKR (environ 50 millions de dollars US) à investir dans des infrastructures locales essentielles

GuarantCo, une société du Private Infrastructure Development Group (PIDG), a fourni à InfraZamin Pakistan une facilité de capital conditionnel atteignant jusqu’à 8,25 miliards PKR (env. 50 millions de dollars US) sur 23 ans. GuarantCo vise ainsi à aider InfraZamin Pakistan à émettre des garanties de crédit en devise locale pour le financement par emprunt de projets d’infrastructure dans le secteur des énergies renouvelables, des soins de santé, des transports et des communications numériques.

InfraZamin Pakistan est une initiative du PIDG qui bénéficie d’une facilité de GuarantCo sous forme de capital conditionnel s’élevant à 8,25 milliards PKR, mais aussi de capitaux propres à hauteur de 2,475 milliards PKR (env. 15 millions de dollars US) apportés par InfraCo Asia Investments et d’une aide remboursable de 1 million de dollars US de PIDG Technical Assistance. Ces apports visent à établir un organisme de rehaussement de crédit à but lucratif au Pakistan. Ce nouvel établissement chercher à combler le manque existant sur le marché du financement des infrastructures locales par l’utilisation accrue de garanties de crédits. InfraZamin Pakistan émettra des garanties de crédit pour des titres de créance destinés à financer de nouvelles infrastructures ou à investir dans des installations existantes. La société, notée AAA par PACRA, souhaite attirer les investisseurs privés qui, sans cela, ne s’engageraient pas dans des prêts liés au secteur pakistanais des infrastructures.

Grâce à l’effet de levier, InfraZamin pourra jusqu’à décupler le capital conditionnel de GuarantCo. À cette échelle, les garanties peuvent révolutionner les marchés des capitaux locaux, comme démontré par InfraCredit Nigeria, la société mise sur pied en 2017 par GuarantCo, en collaboration avec la Nigeria Sovereign Investment Authority.

Les principaux investisseurs de capital-risque pour InfraZamin Pakistan sont InfraCo Asia Investments, une autre société du PIDG, dont la participation au capital s’élève à 60 %, ainsi que Karandaaz Pakistan, une société sans but lucratif financée par le Bureau des Affaires étrangères, du Commonwealth et du Développement (FCDO), ainsi que par la Fondation Bill-et-Melinda-Gates, à hauteur de 40 %. Le total des fonds propres s’élèvera à 4,125 milliards PKR (env. 25 millions de dollars US).

InfraZamin vise à accélérer le développement des infrastructures en comblant un déficit sur le marché du crédit grâce à la fourniture de garanties de crédits. La société espère transformer en profondeur le marché pakistanais du financement des infrastructures (à la fois bancaire et des capitaux), en gagnant l’engagement d’investisseurs et d’emprunteurs locaux jusque-là inactifs. La participation accrue d’investisseurs nouveaux ou existants, les structures financières inédites et les produits de garantie devraient attirer un flux financier croissant pour les infrastructures et réduire progressivement le montant des garanties exigées.

Emily Bushby, CEO par intérim de GuarantCo, explique : « Après la création d’InfraCredit Nigeria en 2017, nous sommes absolument ravis d’annoncer qu’InfraZamin est désormais une réalité. Le capital conditionnel que nous fournissons augmentera le volume des garanties qu’InfraZamin peut délivrer. De plus, nous nous réjouissons de collaborer avec InfraZamin et de transmettre nos connaissances institutionnelles sur la conclusion d’opérations visant à répondre au besoin d’infrastructures. Nous sommes persuadés que la société deviendra, sous l’aile du gestionnaire Maheen Rahman, un acteur décisif au Pakistan pour le financement des projets et la croissance du marché des titres de créance. Elle aura aussi un impact bénéfique notable sur les populations locales. »

Maheen Rahman, CEO d’InfraZamin Pakistan, a déclaré : « Chez InfraZamin, nous avons l’ambition d’aider à combler les graves lacunes présentes sur les marchés des capitaux et du financement au Pakistan. Ici, nous sommes tous parfaitement conscients du sous-investissement chronique dont souffre le paysage infrastructurel du Pakistan. Nous sommes également sensibilisés aux difficultés recontrées lors des levées de fonds pour de tels projets, ainsi qu’envers les problèmes de prise de risques dans notre secteur bancaire et sur le marché des capitaux. Infrazamin repose sur le principe fondateur que de telles défaillances sur le marché doivent être résolues à l’aide de solutions issues du marché et présentant une logique économique pour tous les intervenants. »

Philippe Valahu, CEO du PIDG, a expliqué : « InfraZamin Pakistan est un vrai effort du groupe PIDG. Ce projet a été lancé par la société GuarantCo, qui s’est appuyée sur son expérience lors de la création d’InfraCredit Nigeria. InfraCo Asia a apporté le capital et PIDG Technical Assistance a versé une aide remboursable s’élevant à 1 million de dollars US pour la constitution d’InfraZamin. Nous cherchons actuellement à créer davantage de sociétés locales de garantie sur le modèle d’InfraCredit, en vue de développer une expertise et des solutions spécifiques au marché des capitaux pour améliorer l’accès des populations et entreprises de ces pays à des infrastructures locales durables. »

InfraZamin Pakistan

Note aux rédacteurs

Au Pakistan, il existe un manque cruel d’investissement dans les infrastructures, un secteur principalement financé par le gouvernement. Le système financier du Pakistan est caractérisé par des niveaux faibles de participation et de développement financiers. En général, seuls les grands groupes familiaux ont accès à des canaux de financement officiels. Le secteur bancaire contrôle plus de 75% des actifs financiers et les 20 principales sociétés emprunteuses rassemblent selon les estimations 30 % de tous les prêts réalisés au Pakistan, et 50 % des prêts accordés aux entreprises. De plus, six grandes banques dominent le marché bancaire (sur 36 au total), avec plus de 50 % de part de marché.

À propos de GuarantCo

GuarantCo mobilise des investissements du secteur privé en devises locales pour financer des projets d’infrastructure. L’organisation soutient également le développement de marchés financiers dans les pays à plus faibles revenus à travers l’Afrique et l’Asie. GuarantCo est une société membre du Private Infrastructure Development Group (PIDG). Elle est financée par les gouvernements du Royaume-Uni, de Suisse, d’Australie et de Suède au travers du PIDG Trust, par le gouvernement des Pays-Bas via la FMO et le PIDG Trust, par la France grâce à un crédit de soutien et par Affaires mondiales Canada par le biais d’une facilité de financement remboursable. GuarantCo est notée AA- par Fitch et A1 par Moody’s. Les activités de GuarantCo sont gérées par GuarantCo Management Company, une société de Cardano Development. www.guarantco.com

À propos du PIDG

Le Private Infrastructure Development Group (PIDG) est un développeur et investisseur de projets d’infrastructure innovants qui mobilise les investissements privés dans des infrastructures durables et inclusives en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud et du Sud-Est. Les investissements du PIDG favorisent le développement socio-économique dans le cadre d’une transition juste pour parvenir à zéro émission nette, lutter contre la pauvreté et contribuer à la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD). Le PIDG réalise ses ambitions dans le respect de ses valeurs d’opportunité, de responsabilité, de sécurité, d’intégrité et d’efficacité. Depuis 2002, le PIDG a soutenu 171 projets d’infrastructure jusqu’à leur clôture financière. La mise en exploitation de ces projets a fourni l’accès à des infrastructures de qualité à 217 millions de personnes. Le PIDG est financé par les gouvernements du Royaume-Uni, des Pays-Bas, de la Suisse, d’Australie, de la Suède et d’Allemagne, ainsi que par la SFI. www.pidg.org

À propos d’InfraZamin Pakistan

InfraZamin Pakistan est un organisme commercial de rehaussement de crédit fondé par GuarantCo. Il cherche à attirer les financements du marché local pour des projets d’infrastructures durables et socialement responsables au Pakistan. L’impact sur le développement, la confiance et l’additionnalité constituent le cœur des valeurs commerciales d’InfraZamin. Au départ une initiative lancée par le Private Infrastructure Development Group (PIDG), InfraZamin compte parmi ses commanditaires les sociétés du PIDG InfraCo Asia Investments (InfraCo Asia) et GuarantCo, en partenariat avec l’organisme sans but lucratif Karandaaz Pakistan (Karandaaz).

Contact à GuarantCo

Marjolein van Kampen
Directrice de la communication
M: +44 (0)738 8857097
E: marjolein.van-kampen@guarantco.com

Contact au PIDG

Cecille Sorhus
Responsable des communications
M: +44 (0)7917 302724
E: cecille.sorhus@pidg.org