Gabon Special Economic Zone

Gabon

Zones économiques spéciales Zones économiques spéciales

GuarantCo garantit la première tranche d’une obligation de société de 33.5 millions de francs CFA pour Gabon Special Economic Zone (GSEZ), destinée à financer un investissement dans l’infrastructure logistique au Gabon, dans la région CEMAC et l’Afrique francophone.

Partenaires financiers
Société Commerciale de Banque Cameroun, Attijari Securities Central Africa

Garantie de GuarantCo
33.5 milliards de francs CFA (60 millions de dollars US)

Montant total de la transaction
85.9 milliards de francs CFA (147,3 millions de dollars US)

Avantages de la transaction

GuarantCo a établi un partenariat avec Gabon Special Economic Zone (GSEZ), une joint-venture entre Olam International, l’Africa Finance Corporation et le Gouvernement du Gabon pour financer les infrastructures logistiques qui amélioreront la compétitivité industrielle du pays et établiront un écosystème favorable aux entreprises. GuarantCo a fourni une garantie de 33.5 milliards de francs CFA, représentant la première tranche d’un emprunt de 85.9 milliards de francs CFA (147,3 millions de dollars U) pour rehausser le crédit d’une obligation de société émise dans le but de financer l’investissement de GSEZ dans l’infrastructure logistique. Il permet ainsi d’appuyer NKOK Special Economic Zone et par extension, soutenir l’industrie forestière du pays et améliorer la capacité du service ferroviaire national.

Cette obligation, une première du genre, sera finalement souscrite par un ensemble de banques locales et d’investisseurs institutionnels une fois le programme achevé. Pour la plupart de ces derniers, il s’agit là d’une première obligation non gouvernementale dans laquelle ils investissent, et le rôle de GuarantCo dans cette transaction était d’aider à sensibiliser le marché.

Avantages pour le développement

GSEZ fournit des infrastructures essentielles aux entreprises du Gabon qui ne seraient autrement pas en mesure de les développer elles-mêmes, notamment les petites et moyennes entreprises (PME) qui sont fondamentales dans la création d’emplois et dans le développement des activités économiques.

Le projet aura non seulement un impact positif pour le Gabon mais aussi pour la région plus large de la CEMAC et l’Afrique francophone, une meilleure capacité en logistique ferroviaire signifiant une plus grande efficacité et une plus grande ampleur des échanges commerciaux. Le projet permettra de créer des emplois ainsi que d’accélérer la transformation économique du pays.