Loading...

Albatros Energie

Mali

Production et distribution d’énergie Production et distribution d’énergie

Compte de réserve DSRA (« Debt Service Reserve Account ») de 4,06 millions de dollars US mis en place pour le premier producteur autonome du Mali, une centrale électrique de 90 MW fonctionnant au mazout lourd située à Kayes.

Partenaires financiers
Banque Ouest-Africaine de Développement, Emerging Africa Infrastructure Fund, Banque Islamique de Développement, Société Islamique pour le Développement du Secteur Privé, Fonds de l'OPEP pour le Développement International

Garantie de GuarantCo
4,1 millions de dollars US

Montant total de la transaction
140,2 millions de dollars US

Avantages de la transaction

Un contrat d’achat d’électricité (CAE) a été conclu entre Albatros Energie et EDM (société d’État locale de production d’électricité et qui rachète l’électricité produite par la centrale électrique) sur la base de certains coûts de financement et de projet convenu à l’avance. Cependant, en raison d’importants retards causés par une instabilité politique et sécuritaire entre 2010 et 2013, les coûts du projet ont augmenté considérablement. Le tarif convenu dans le cadre du CAE était donc potentiellement trop bas pour assurer la viabilité du projet, et une structure financière plus efficace s’est avérée nécessaire pour maintenir les tarifs au même niveau et éviter une augmentation des coûts qui sera transférée aux utilisateurs finaux. La garantie DSRA de GuarantCo a permis à Albatros Energie d’y parvenir en réduisant la composante dette, allégeant ainsi pour l’entreprise ses obligations au titre du service de la dette. L’avantage indéniable de cette garantie DSRA est que l’obligation légale de réserver des fonds pour couvrir les intérêts et assurer les paiements sur le capital de la dette peut dorénavant être utilisée à d’autres fins.

Development benefits

Le développement de l’infrastructure énergétique est une priorité gouvernementale au Mali. Elles permettront non seulement d’accroître l’accès des ménages à un approvisionnement en énergie mais aussi améliorer l’approvisionnement des principales industries du pays, l'exploitation minière et la production de ciment, qui motivent la croissance économique.

L’électricité produite par la centrale sera intégrée au réseau électrique national du Mali, apportant ainsi un approvisionnement fiable tant aux grandes métropoles du pays qu’aux régions à consommation énergétique moyenne ou faible. La centrale permettra également de répondre aux besoins énergétiques des futures grandes industries qui se raccorderont au réseau national. La construction de la centrale a permis de créer 381 emplois locaux, et a été livrée avant la date prévue. 50 des 53 membres du personnel permanent de la centrale ont été recrutés localement.