Cameroon Telecommunications Limited I

Cameroun

Infrastructures de communications numériques Infrastructures de communications numériques

Garantie partielle de crédit d’un total de 20 milliards de francs CFA permettant à la Standard Chartered Bank (SCB) de surmonter les limites réglementaires des débiteurs uniques et d’augmenter le montant du financement de Camtel destiné au déploiement du programme National Broadband Network.

Partenaires financiers
Standard Chartered Cameroon SA

Garantie de GuarantCo
20 milliards de Francs CFA (20 millions de dollars US)

Montant total de la transaction
203 millions de dollars US

Avantages de la transaction

Cameroon Telecommunications Limited (Camtel) est actuellement l’unique fournisseur de large bande fixe au Cameroun et qui vend au prix de gros aux fournisseurs de services Internet (FSI) sous le nom de CamNet. Le projet National Broadband Network (NBN) forme une partie essentielle du projet Central African Backbone (CAB), que la Banque mondiale et la Banque africaine de développement sont en train de mettre en place. Ce projet vise à relier le Cameroun, le Tchad et la République centrafricaine entre eux, au continent africain et au monde.

Pour financer les 203 millions de dollars US requis pour le projet NBN, Camtel a bénéficié d’un mécanisme de crédit à l’exportation de 168 millions de dollars US fourni pas la Banque d’exportation et d’importation de Chine, le projet devant être livré par Huawei. Toutefois, comme toutes les recettes de Camtel sont en Francs CFA (XFA), l’entreprise a préféré que le reste de l’investissement soit libellé dans la même devise. Camtel s’est tourné vers Standard Chartered Cameroon SA (SCC) pour mettre en place une facilité d’emprunt en francs CFA pour le reste du financement requis, mais à l’instar de toutes les banques locales, SCC a trouvé son investissement pour Camtel contraint par les limites réglementaires pour débiteurs uniques en vigueur au Cameroun. Afin d’éviter de devoir faire appel à un financement en devises fortes provenant d’investisseurs étrangers, SCC a contacté GuarantCo qui lui a octroyé une garantie partielle de crédit pour lui permettre de surmonter les limites réglementaires pour débiteurs uniques et fournir à Camtel l’investissement supplémentaire requis en francs CFA.

Avantages pour le développement

Le soutien que GuarantCo a apporté à Camtel a amélioré la viabilité financière du projet NBN, en permettant à l’entreprise de trouver un meilleur équilibre entre ses obligations au titre du service de la dette et ses revenus. La durée du prêt a également pu être rallongée de 3 à 6 ans, améliorant davantage la viabilité financière du projet NBN pour qui une teneur plus longue est cruciale.

Les études menées par la Banque mondiale ont souligné que le Cameroun accusait un sérieux retard en matière d’accès à l’Internet comparé à la moyenne pour l’Afrique subsaharienne. Par conséquent, le projet NBN porte une valeur développementale considérable non seulement pour le Cameroun mais pour l’ensemble de la région de l’Afrique centrale.